Principes fondateurs2016-10-17T11:10:33+00:00

Principes fondateurs

  • intégrer les habitants à l’élaboration des projets de logement, en particulier par des démarches participatives dès l’avant-projet et se poursuivant pendant l’exploitation
  • intégrer toutes les catégories d’habitants, locataires et propriétaires, aisés et modestes, familles et personnes seules, jeunes et âgés, etc.
  • mener un projet de voisinage comprenant la mutualisation de locaux et de services
  • intégrer la notion de temps en proposant des logements permettant l’évolutivité nécessaire de logements dans la durée
  • mélanger une grande variété de typologies de logements adaptés à la diversité des modes de vie et des types de ménages
  • viser la plus grande mixité sociale (socioprofessionnelle, culturelle, intergénérationnelle) possible à la plus petite échelle possible
  • viser la plus grande mixité fonctionnelle possible en intégrant des activités et des surfaces commerciales au processus participatif
  • développer une « économie sociale et solidaire » à toutes les échelles de l’habitat
  • être un maître d’ouvrage d’utilité publique, c’est-à-dire sans but lucratif
  • réaliser des logements d’utilité publique (LUP) selon la règle du prix coûtant, à la location et même à la vente, préservant durablement ces logements du marché spéculatif
  • garantir l’économie des moyens et la transparence des coûts
  • penser les opérations dans leur globalité en trouvant l’équilibre financier entre les parts rentables et les parts déficitaires
  • atteindre des standards écologiques ambitieux en tenant compte de tous les aspects comme, par exemple, la mobilité
  • viser l’équilibre entre les différents domaines du développement durable